18 ans à  oeuvrer pour l’écologie sociale à  l’UQAM

Le GRIP UQAM est un organisme à  portée écologique sans but lucratif né le 8 octobre 1993. Depuis, il n’a cessé de fourmiller d’activités.

Voir ce document sur nos principaux thèmes et réalisations : historique activites GRIP

Dès ses débuts, le GRIP a généré de nombreux projets structurants, par exemple :

  • En implantant le système de récupération des papiers et cartons à  l’UQAM, en collaboration avec le service des immeubles et équipements (1995);

  • Par la Campagne UQAM-Verte qui a mené à  l’adoption d’une politique environnementale pour l’UQAM (1997-2000)

  • En faisant campagne pour des photocopieuses recto-verso à  l’UQAM (2004);

  • En réalisant plusieurs jardins au sol et sur les toits de l’UQAM (2008 à  aujourd’hui) ;

  • En construisant un réseau d’îlots de collecte des déchets électroniques (2010).

De la recherche constructive…

Le GRIP UQAM a permis la réalisation de documents de références tels que :

  • un recueil « Pour manger local, sain et abordable » à  l’attention des groupes communautaires en sécurité alimentaire à  Montréal et des étudiantEs (2006);

  • un recueil sur les impacts sur la santé et l’environnement des produits d’hygiène féminine et leurs alternatives écologiques (2008);

  • une étude intitulée «Toitures végétales. Implantation des toits verts en milieu institutionnel. Étude de cas : UQAM» avec le Centre d’Écologie Urbaine (2008)

Une perspective critique et solidaire

D’autres thèmes ont été explorés par le groupe, dont la solidarité communautaire et internationale, comme :

  • la démarche pour l’ouverture d’une cuisine collective à  l’UQAM (2002 à  aujourd’hui);

  • la tenue de l’événement annuel « Vivre à  l’échelle locale » (2007 à  aujourd’hui);

  • la sensibilisation à  l’impact des compagnies minières canadiennes à  l’étranger (2003 à  aujourd’hui).

Pour en savoir plus : historique activites GRIP